Artglodyte Blog


20 ans dans la Tuf’

Du 6 au 12 Juillet 2017

Incontournable « Foirinette » d’anniversaire au village TROGLOBAL! Une semaine folle et prolixe en musiques et spectacles éclectiques. RV sur http://troglobal.wordpress.com pour consulter les détail de la programmation…

(Le Moonchazar des Zazouilles pour vous servir d’la joie et du rêve c’est le dimanche 9 au soir! On vous attend!)

Collectif troglobal | Prolifération des cultures … – WordPress.com

Publicités
Commentaires fermés sur 20 ans dans la Tuf’


Artglodyte accueille Amélia et la compagnie Rag-Bag

Atelier de clown EXCEPTIONEL et JUBILATOIRE à Troglobal du 6 au 13 Aout 2016

Découvre tout dans le lien ci-dessous:

http://cieragbag.wix.com/compagnieragbag#!stages/c65r



Battambang

                                                           BATTAMBANG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nom de cette petite ville de l’ouest cambodgien sonne comme un roulement de tambour ou le pseudo d’une sorcière de légende! Et bien c’est les deux à la fois:

Elle passe chevauchant son balai et sème des graines de vie partout. Déjà le fief du Cirque Phare depuis de nombreuses années, elle abrite un nombre remarquable d’artistes locaux auxquels se métissent une génération de  voyageurs plutôt assez conscients des enjeux de ce pays. Cela donne une créativité foisonnante et une activité quotidienne trépidante.

Nous avons pu jouer pour les enfants de l’ AFS ( Association française de solidarité) petite structure bien méritante car très peu aidée financièrement.

Ci-joint la news letter publiée après notre passage et qui donne une idée des différents engagements de cette association.

https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=b7699c4723&view=att&th=1448c0cce6c87584&attid=0.1&disp=safe&zw (plus de photos et plus d’infos)

Merci à Dany pour sa confiance et son accueil…

et à toutes les autres chouettes rencontres annonciatrices de projets…



HillTribs (tribus des collines)

Avant même d’arriver en Thaïlande, le désir de renconter les Hilltribes nous animait.
  Rejetés du Tibet, de Chine ou de Birmanie pour des raisons politiques, ces populations d’ artisans et de cultivateurs sont aussi patrimoine de l’humanité.
Leurs regards touchent, à la fois soumis et farouches…

Lorsque nous arrivons dans les village Akkas, nous sommes heureusement introduits par Sue , (voir art. terres du nord) pour le premier et « Mirror foundation » pour le second.

En effet la perspective d’y venir en car de touristes, ( tous armés du « Canon » dernier cri, ils mitraillent allègrement et repartent ravis comme après la visite d’un Zoo) ne nous enchantait guère.DSC05554
Premier village, un dimanche matin, Sue nous dit que nous jouerions après la messe.
Les Zazouilles à l’église! trac trac…(Y’en a ti qui tiquent?)DSC05512
Les chants chrétiens et Akkas semblent avoir fusionné, ça swingue comme du Gospel doré à l’or fin!

Avant de mettre costume et maquillage je me glisse sur le parvis et séduite par les rythmes commence à danser; aussitôt une nuée de toutes petites filles apparaît autour de moi et reproduisent consciencieusement chacun des pas que la musique m’inspire :o))
Imaginez l’effet d’une perfusion de pure bonne humeur…
Je file me changer alors qu’ils entonnent un chant sacré sur l’air improbable de « Et j’entends siffler le train » tube yéyé des années soixante (surprenant).
Après la messe nous « Zazouillons » donc dans l’église, mon clown grimpe au rideau et celui de Zaz meurt et ressuscite sous l’oeil attendri du doux Jesus.
De l’ arrière grand-mère édentée au petit gars aux mirettes écarquillées, hommes et femmes du village entier nous font la grâce de se reconnaître dans l’histoire dont on leur fait don.IMG_3119IMG_3127
Tous les âges rient des émotions partagées, ces coquines qui traversent les temps et les genres sans prendre une ride on dirait.
Un mois plus tard, l’équipe de « mirror » nous offre de jouer pour 2000 Hilltribs lors de la fête nationale des enfants et nous improvisons alors pas moins de quatre heures d’affilée!
A l’heure où je vous parle on s’en remet à peine…
Merci à eux d’exister, à ZIA pour les photos et  merci à vous de nous lire.
Après demain direction le Cambodge…IMG_3088



Clown’s apparition :o))

Début novembre y a eu:

Maggie’s home-stay, Prachuap Khiri Khan
La mer était omniprésente  juste derrière la rue
ses danseuses écumantes  bondissant sur le muret.
Pourquoi fait on ça?

prépa, trac

prépa, trac

Pourquoi mettre des nez ronds et prendre ce risque chaque fois renouvelé,
le risque de la chute, de la nullité ou pire d’être incompris??
Peut être parce que vaincre nos peurs et prendre un peu l’égo de vitesse  a quelque chose de jubilatoire.

 Entendre rire,  provoquer des émotions déclenche  un rêve d’unité, de fond commun à tous, comme un petit exorcisme universel.
Quelques gouttes  nous tombent dessus, si la mousson refait une sortie, on est bons à essorer, ce sont des trombes quand il pleut ici!
Comme par miracle les nuages s’écartent…IMG_5704DSC00990

  La fête peut commencer,  chanter ensemble,  se    détendre le cœur,  rire et pleurer de la folie humaine et surtout, surtout pas, se prendre au sérieux.
On sue, on s’envole et cette fois c’est réussi, on aime, on est aimés, on nous en redemande, la grâce nous enlace, grande chance, tout est à sa place.
Alors on re- déménage, c’est une des lois du voyage…



Festimioch’ 2011 souvenirs

La visite en image du village sous le signe de l’enfance,
Bienvenue,pour lecture en musique, enclenchez la bande son au dessus du diaporama

Ce diaporama nécessite JavaScript.





%d blogueurs aiment cette page :