Artglodyte Blog


Les zazouilles et la fée rousse au Liban dans: « Parlez nous »

Spectacle poético-burlesque, traitant de l’écologie de la relation, des contradictions touchantes, dérisoires, et pourtant sacrées qui lient entre eux les êtres vivants. « Parlez nous » veut rendre hommage à l’immense artiste que fût Khalil Gibran, natif de la vallée sainte de la Qadisha au Liban.

 

Les Zazouilles et la fée rousse au pays de Khalil Gibran

Nous décollons le 10 mai pour jouer à Beyrouth (festival de théâtre) et dans des orphelinats, écoles, camps de réfugiés… La suite dans : zazouilles.org



La voix est libre! enchantons tout…

La voix est un reflet important de notre personnalité, notre outils principal pour communiquer, se faire comprendre. Pourtant si nous nous entendons sur enregistrement il arrive fréquemment que cette voix qui est la notre nous surprenne et même nous déplaise ! Pour beaucoup elle est un peu une étrangère que l’on a oublié de connaître et d’aimer.

Le Yoga de la voix du cœur est une ré-découverte, une réconciliation.
Une approche en groupe, chaleureuse et ludique du son émis par notre voix dans la confiance et l’ouverture.    Les techniques utilisées, à la portée de tous et toutes, libèrent les harmoniques, développent les rythmes et la conscience de la musique qui nous habite. Dans cet atelier il est question de tout autre chose que chanter juste ou faux.
Il s’agit davantage d’explorer ensemble des vocalises intuitives dans lesquelles le rapport à la respiration, au souffle de vie, soulage les tensions musculaires et nerveuses, stimulent la vitalité et la joie spontanée engendrée par ce partage.

La première journée sera donc orientée sur la relaxation dynamique, la stimulation sonore, les percussions corporelles et divers jeux de découverte de différents potentiels de notre voix. Le jour suivant, extraits de poèmes, chants et ritournelles seront les supports du programme.
En effet ces évocations touchent directement nos émotions.
Nous vibrerons ensemble sur des morceaux choisis, dégustant les mots et les couleurs chantés.

Le stage sera accompagné de divers petits instruments ethniques et d’un harmonium indien.
Animé par Emmanuelle Azar-Pichat (Manoocha): Sophrologue, chanteuse, musicienne, clown, elle pratique et partage des mélopées tibétaines, des chants tziganes et des compositions originales…

Au plaisir de vous écouter…

Chalut’ les ami(e)s c’est le printemps allez!  cette année l’est en avance et on veut se joindre aux oiseaux et « loulouves » diverses et variés pour faire vibrer la tuff’ de nos voix éraillées par les blues hivernaux. On va tout ramoner et hurler à la joie, apprendre à s’envoler et murmurer l’amour!

affiche manoucha chant

Les dates: Trois Week-end au choix: Les 11 et 12 Avril, les 18 et 19 Avril, les 25 et 26 Avril.

Lieu de l’événement: Le village Troglobal , ses caves et ses clairières. Possibilité de camper sur place.

PAF: 60 neurones (le W.E) pour soutenir les projets des Zazouilles (http://zazouilles.org)

Les 1er,  2 et 3 mai pour les plus confirmés 3 jours de partage avec performance publique, collective et enchantée (prix libre)



HillTribs (tribus des collines)

Avant même d’arriver en Thaïlande, le désir de renconter les Hilltribes nous animait.
  Rejetés du Tibet, de Chine ou de Birmanie pour des raisons politiques, ces populations d’ artisans et de cultivateurs sont aussi patrimoine de l’humanité.
Leurs regards touchent, à la fois soumis et farouches…

Lorsque nous arrivons dans les village Akkas, nous sommes heureusement introduits par Sue , (voir art. terres du nord) pour le premier et « Mirror foundation » pour le second.

En effet la perspective d’y venir en car de touristes, ( tous armés du « Canon » dernier cri, ils mitraillent allègrement et repartent ravis comme après la visite d’un Zoo) ne nous enchantait guère.DSC05554
Premier village, un dimanche matin, Sue nous dit que nous jouerions après la messe.
Les Zazouilles à l’église! trac trac…(Y’en a ti qui tiquent?)DSC05512
Les chants chrétiens et Akkas semblent avoir fusionné, ça swingue comme du Gospel doré à l’or fin!

Avant de mettre costume et maquillage je me glisse sur le parvis et séduite par les rythmes commence à danser; aussitôt une nuée de toutes petites filles apparaît autour de moi et reproduisent consciencieusement chacun des pas que la musique m’inspire :o))
Imaginez l’effet d’une perfusion de pure bonne humeur…
Je file me changer alors qu’ils entonnent un chant sacré sur l’air improbable de « Et j’entends siffler le train » tube yéyé des années soixante (surprenant).
Après la messe nous « Zazouillons » donc dans l’église, mon clown grimpe au rideau et celui de Zaz meurt et ressuscite sous l’oeil attendri du doux Jesus.
De l’ arrière grand-mère édentée au petit gars aux mirettes écarquillées, hommes et femmes du village entier nous font la grâce de se reconnaître dans l’histoire dont on leur fait don.IMG_3119IMG_3127
Tous les âges rient des émotions partagées, ces coquines qui traversent les temps et les genres sans prendre une ride on dirait.
Un mois plus tard, l’équipe de « mirror » nous offre de jouer pour 2000 Hilltribs lors de la fête nationale des enfants et nous improvisons alors pas moins de quatre heures d’affilée!
A l’heure où je vous parle on s’en remet à peine…
Merci à eux d’exister, à ZIA pour les photos et  merci à vous de nous lire.
Après demain direction le Cambodge…IMG_3088




%d blogueurs aiment cette page :